Résumé de l’édition 2017

La 6e édition de la Fraternity Cup s’est tenue du 2 au 10 avril à Issy-les-Moulineaux en présence de treize délégations. Venues du Maroc, d’Israël, de Palestine, du Burkina Faso, du Liban, de Bosnie, de Madagascar, d’Afrique du Sud, d’Afghanistan, d’Inde et de France, chacune d’elles représentent une association membre de la fédération de La Voix de l’Enfant.

Enfants et adultes ont partagé une semaine riche de rencontres et d’échanges autour du thème de la fraternité et de l’éducation de la paix, notamment grâce à des ateliers théâtre et chant mais aussi un tournoi de foot, une initiation au golf et des sorties culturelles.

On revit ensemble les moments forts de cette édition…

Activités culturelles:

Atelier chant :

L’atelier chant était animé chaque matin par Geoffrey, chef de chœur, épaulé par Michèle Richard, choriste bénévole pendant la Fraternity Cup. L’objectif de cet atelier était de faire travailler les enfants sur le projet musical We Are World Citizens soutenu par la fondation ÏDKids, partenaire de La Voix de l’Enfant. Le défi a été relevé puisqu’en l’espace de quatre matinées, ils sont parvenus à apprendre le titre « Universel » qu’ils ont pu interpréter ensemble aux côtés des cinq chanteurs We Are World Citizens lors de la soirée de Gala le samedi 8 avril.

Cet atelier avait une portée symbolique forte puisque les enfants ont pu être tous unis le temps d’une chanson, au-delà de leur pays et langues respectifs, et alors même que l’enseignement de la musique rencontre des résistances culturelles ou religieuses vives dans certains pays d’où venaient les enfants.

© Chloé Creoff

Atelier théâtre :

L’atelier théâtre était animé chaque matin par trois comédiens du Théâtre de l’Opprimé. Ils ont permis aux enfants d’approcher leur technique du théâtre-forum au travers d’exercices divers. Quelques enfants se sont portés volontaires pour restituer les travaux des ateliers lors de la soirée de Gala le samedi 8 avril. Des scénettes caractéristiques du théâtre-image ont été recrées par les enfants, elles illustraient des situations d’oppression qu’ils avaient vécu et pour lesquelles une solution était imaginée par le groupe pour conduire à un « happy end ».

Une fois encore grâce à ces ateliers les enfants ont prouvé qu’il était possible d’interagir et de faire passer un message au-delà des mots.

La photo ci-dessous illustre une situation de travail forcé: les travailleurs sont prisonniers, la jeune fille s’oppose pour une libération des travailleurs. La situation a été imaginée par des enfants venus d’Inde et d’Afghanistan.

© Martine Egon

Atelier encadrants :

Les adultes-accompagnateurs de chaque délégation ont eux-aussi pu échanger au cours d’ateliers matinaux animés par la directrice de La Voix de l’Enfant Michèle Créoff, et Daniel Cand membre de l’association Double Horizon. Divisés en deux groupes, anglophones et francophones, chaque délégation a pu parler, dans un premier temps, des projets mis en place par son association depuis la dernière Fraternity Cup, puis des freins ou obstacles rencontrés dans l’élaboration ou la mise en œuvre de projets ou d’activités. Pour finir, la dernière session portait sur les nouvelles actions envisagées par les délégations une fois de retour dans leur pays.

Cet atelier a été l’occasion d’une part d’apprendre davantage sur le contexte dans lequel évolue chaque association membre, mais il a aussi permis de faire émerger de nouvelles idées et pistes d’actions par le dialogue et l’échange.

Atelier Jeux Olympiques

Une rencontre a été organisée à Saint-Nicolas avec des représentants du comité « Paris 2024 », qui porte la candidature de la ville de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024. Les intervenants ont présenté, à l’aide de vidéos, le projet qui a été soumis au Comité international olympique (CIO) en expliquant aux enfants les moments clés du processus de candidature, notamment l’élection de la ville hôte qui se déroulera à Lima (Pérou) en septembre prochain, mais aussi les valeurs de solidarité, de responsabilité environnementale, de cohésion sociale et d’intégration par le sport défendues par Paris 2024.

La joueuse Mabana Ma Fofana du club Issy Paris Handball, était également présente comme représentante de la communauté d’athlètes. A 18 ans elle incarne cette #génération 2024, d’autant que son club qui évolue en 1e division nationale joue au stade Pierre de Coubertin, site Paris 2024 envisagé pour les phases préliminaires de basket. Les enfants ont pu lui poser des questions sur son mode de vie en tant que sportive de haut niveau, et sur les valeurs que lui a transmis le sport.

Cet atelier aura permis aux délégations – à la fois françaises et étrangères – d’avoir un aperçu des coulisses du projet « Paris 2024 » et de mieux comprendre le déroulement et les enjeux de cette candidature au plan national et international, tout en éveillant la curiosité et l’enthousiasme des enfants.

© Chloé Créoff

© Chloé Créoff

© Jérôme Baptiste

© Jérôme Baptiste

 

Activités sportives:

Football : Un tournoi de football a été organisé par l’une des délégations françaises présentes à la Fraternity Cup – l’Académie Football Paris 18 – au stade d’Issy-les-Moulineaux. Les matchs se sont déroulés chaque après-midi jusqu’aux phases finales qui ont eu lieu le samedi 8. Répartis en équipes binationales mixtes, les enfants ont pu tisser des liens entre eux et se soutenir au-delà des délégations nationales, grâce au vecteur d’unité qu’est le sport.

© Flora Dehay

D’autre part, un match inter-entreprises s’est déroulé au gymnase de Saint-Nicolas après les finales du tournoi enfants, au cours duquel se sont affrontées les équipes envoyées par une partie des partenaires qui ont soutenu la Fraternity Cup, notamment les fondations Engie et Strego, le cabinet d’avocats Pincent Masons, et Humanistec.

© Fondation Strego

Golf : Une initiation au golf était proposée en même temps que le foot plusieurs après-midis de la semaine. L’activité était encadrée par un ancien joueur de golf professionnel, le gallois Bill Owens, qui intervenait par l’intermédiaire de l’association Golf Éducatif, partenaire de la Fraternity Cup. Les enfants se sont essayés à ce sport avec surprise et enthousiasme !

© Flora Dehay

 

Autres activités:

Soirée de Gala:

Le soir du samedi 8 avril, délégations, encadrants et invités se sont retrouvés à l’espace Reuilly dans le 12e arrondissement de Paris. Le spectacle a débuté avec la restitution de l’atelier théâtre: quelques enfants s’étaient portés volontaires pour reproduire sur scène des situations travaillées lors des ateliers. Suite à cela le concert a commencé avec d’abord la présence des cinq chanteurs World Citizens qui ont interprété quelques-uns de leurs titres; Puis les enfants des délégations les ont rejoints sur scène pour chanter tous ensemble le fameux titre « Universal » !
–> pour revivre la finale du concert, suivez ce lien https://www.youtube.com/watch?v=TnHyNVA1N5w <—

Le spectacle s’est conclu avec la remise des trophées et médailles aux délégations et partenaires pour leur participation à la Fraternity Cup, et cette belle soirée s’est clôturée par un cocktail dînatoire.

© Chloé Creoff

Sortie au Parc floral de Vincennes :

Le jeudi 6 avril après-midi a eu lieu la première sortie en groupe au parc floral de Vincennes. Les délégations s’y sont rendues en métro (pour la toute première fois pour certains enfants et encadrants !). En plus des jolies fleurs et des aires de jeux, cette sortie a été l’occasion de prendre une série de photos de groupe…

© Elvis Orlovic

 

Soirées interculturelles :

Chaque soir de la semaine, deux à trois délégations présentaient leur pays et association d’origine au travers de vidéos, chansons, danses ou scènes de théâtre. Ces soirées ont été riches en musique et en couleurs : chacun avait amené costumes et instruments traditionnels pour l’occasion. Elles ont permis à tous de découvrir d’autres cultures, sans nécessairement passer par la parole mais grâce à des impressions visuelles et sonores. Ces moments festifs et chaleureux nous ont laissé à tous des souvenirs mémorables.

© Chloé Créoff

Petite anecdote: Cette statue de Bouddha a été offerte par la délégation afghane qui l’a apportée de Kaboul comme symbole pour nous raconter la douleur de leur peuple suite à la destruction récente de grands Bouddhas millénaires par les talibans.

Journée à Paris :

Le dimanche 9 avril a eu lieu le jeu de piste dans Paris. Chaque groupe de délégations s’est rendu à la destination de son choix en métro. Cette sortie a été l’occasion de découvrir les principaux lieux d’attraction de la ville mais aussi d’assister au marathon de Paris ! Les groupes avaient ensuite rendez-vous à 15 :30 sur l’esplanade du Trocadéro; une fois rassemblés, les enfants ont pu chanter une dernière fois « Universal » tous ensembles, en présence des cinq chanteurs We Are World Citizens. Après avoir pris plusieurs photos de groupe, les délégations se sont rendues à pied au musée des arts et civilisations du Quai Branly. Les enfants ont bénéficié, par groupes, d’une visite pédagogique au cours de laquelle une œuvre d’art par département (Afrique, Asie, Océanie et Amériques) leur était présentée et analysée par des guides. Cette sortie a elle aussi été un moment fort de découvertes et d’échanges interculturels, pour les enfants comme pour les encadrants.

© Jérôme Baptiste

Merci à toutes les personnes – bénévoles, photographes, partenaires, encadrants, intervenants, accompagnateurs et enfants-  qui ont permis de rendre cette Fraternity Cup inoubliable !

Résumé de l’édition 2014